Top 13 des trucs plus chers en Allemagne qu’en France

Photo by Lukas Budimaier on Unsplash

Et ouais parce qu’on se dit souvent l’inverse, qu’on ramène déodorants et gels douche achetés à DM par dizaines dans les valises, y’a aussi des trucs qui valent plus le coup en France. Pas beaucoup, et pas forcément à Paris mais bon … Cherchons un peu. Cet article émet des généralités et parfois un peu de mauvaise foi **. Ça va jaser dans les commentaires.

$ Les marrons chauds ! 
Et ouais ! Personne n’y a pensé à ça ? Sauf les amateurs. Sur les marchés berlinois, c’est chasse gardée pour les italiens qui gonflent bien les prix et rendent le truc trendy. En France, ça grille les marrons dans la rue et ça vous demande quelques euros de moins.

$ Le ticket de métro
1,90€ à Paris. 1,60€ à Marseille. 2,80€ à Berlin ! Ouais okay on peut prendre tous les transports y compris le train régional sur un réseau énorme. Mais ça reste quand même plus cher ! (mauvaiseeeee foiiii)

$ La SNCF ! 
On vante souvent l’Allemagne pour sa rigueur mais figurez-vous que la DB a la même moyenne de trains en retard que la SNCF. Niveau prix, avec la disparition d’Air Berlin, la DB se fait plaisir et profite d’un quasi-monopole. En gros, en France on s’en sort mieux, même si on peut payer une blinde sur un trajet régional. Les longs trajets sont moins chers en France.

$ Certains médicaments 
Le Paracetamol est moins cher en Allemagne mais l’ibuprofen est plus accessible en France. Allez comprendre. Niveau Viagra, messieurs, c’est bien moins cher en France avec près de 60 euros de moins pour une boîte de 12 comprimés. Peut-on en déduire que les Français en consomment plus ? Hum hum.
Pour les vitamines, pas photo, rendez-vous chez DM ou Rossmann. Mesdames, pour la pilule, elle coûte en moyenne trois fois moins chère en France.
Mais ce qui n’a pas de prix en Allemagne, c’est de boire du thé et de l’eau, ce qui constituera principalement votre traitement selon un médecin généraliste outre-Rhin. Au gingembre le thé, attention.

$ Le vin
Normal dans le pays du pinard. Bon alors va y avoir discussion car évidemment on trouve du vin pas cher en Allemagne, avec les importations françaises et italiennes, voire les productions du Pfalz ou de Rheinhessen. En France il y a plus de choix, plus de variétés et beaucoup de concurrence. Les grands vins sont donc plus accessibles en France. De même, pour 4-5 euros, on a une bonne bouteille alors qu’en Allemagne, on s’en tirera avec une bouteille de rouge Rotkäppchen. Puis bon merde laissez-nous le vin quans nous on a que de la 1664 à proposer face à vos bières.

$ Le fromage
Qui dit vin dit fromage. Forcément dans le pays du fromage, devant le choix immense proposé, on a tous les prix et beaucoup sont accessibles. Comme beaucoup de fromages sont français, forcément ils coûtent chers à l’importation en Allemagne. Plus d’un euro de différence sur un camembert. Il n’y a que sur les fromages en tranches que l’Allemagne est plus compétitive. En même temps vu la consommation. Parfois sur les fromages chers à la coupe, on s’y retrouve en Allemagne.

$ Les pâtes 
Panzani et Barilla se tirent la bourre dans l’hexagone. Du coup ça fait des pâtes moins chères à 0,80 euros le paquet environ alors qu’on dépasse facilement 1 euro en Allemagne.

$ Le poisson
Surtout une histoire de choix à vrai dire. Pas la même culture de la poissonnerie en Allemagne et en France. Les petits stands de poissons sur les marchés berlinois sont souvent hors de prix. Les étalages plus nombreux en France sont plus abordables. Niveau poissons surgelés, c’est moins cher en Allemagne par contre.

$ Les desserts
Ben ouais, alors déjà en France on a trois incroyables rayons de desserts où se plonger pendant des heures contre un pauvre petit rayon en Allemagne où les yaourts se battent avec les puddings. Mais ramené au pot, y’a pas photo. En Allemagne, on vend surtout des desserts au détail. On se dit sur le coup c’est pas cher. Mais ramenez ça à 4 pots comme c’est le cas en France la plupart du temps, et ben c’est en France que ça vaut plus le coup ! Big up La laitière !

$ L’eau 
Je parle pas de celle au resto en carafe mais bien en bouteilles. Compter en gros 40 cts pour un litre d’Evian contre presque 60 cts pour un litre de Vio. Evidemment les gens un peu taquins trouveront des eaux moins chères que d’autres.

$ Les bouquins
Qu’il s’agisse de BD ou de poches. Et en plus c’est en français.

§ Le jambon
Il y a Herta et Hertha. Pas question de prendre les footeux berlinois pour des jambons mais un bon jambon au torchon dans une baguette et avec du beurre ! Rien de tel. Et c’est moins cher. Là encore dix fois plus de choix aussi, ce qui fait baisser le prix.

$ Un sourire
En France, c’est gratuit et offert (hors Paris). À Berlin, c’est surtaxé et hors de prix. Se pratique aisément dans certains coins d’Allemagne où c’est gratuit et bienvenu.

Alors qui sait qui va dire à tata Simone d’arrêter de se plaindre sur le coût de la vie au prochain repas de Noël ?

On est d’accord que par contre, on se fait toujours enfler sur tout ce qui est produits d’hygiène, lessive, poulet, boules de glace, note finale au resto, bières dans les bars, chocolat …

** Ce top ne se base pas sur des impressions mais des comparaisons réelles faites sur le terrain après dix ans de vie à Berlin et depuis presque six mois de retour en France, ainsi que sur des chiffres très sérieux dont je ne révelerai pas les sources par flemme de retrouver les pages dans mon historique maintenant que les onglets sont fermés.