Cafébabel – « Slasheurs : la vraie fête du travail ? »

« Forcée de s’adapter à un marché de l’emploi de plus en plus protéiforme, la jeune génération cumule les emplois en y retrouvant de l’épanouissement et du sens. Nom de code : le slashing, puisqu’il suffirait d’ajouter une barre oblique sur son CV pour pouvoir s’éclater. Le monde du travail de demain ? Pas sûr. » A lire ici.

Matthieu Amaré, 27/04/2018