A toutes celles qui fixent leur écran au matin

©Flickr - CC - leniners

Regarder l’écran du téléphone en plissant les yeux
Parce que c’est la nuit dans la chambre et qu’il est lumineux
Parce que ça fait mal et que ça fait peur
Se demander s’il a écrit
Se dire qu’il n’aura pas écrit.
Non. C’est sûr. Certain. Entre hier minuit et ce matin…
…Sept heures. Sursauter! Il a écrit.
Déplisser les yeux pour être sûre,
Aveuglée on pourrait lire ce que l’on voudrait lire.
C’est lui.
Lire. Très vite d’abord.
Repérer les mots-clés.
Comprendre en un rien de temps le ton du texte.
Du message.
Des phrases.
S’extasier. Il y a plusieurs phrases.
Bonne nuit. Je t’embrasse. Je pense à toi.
Reprendre au début
Relire, enfin, lire pour de vrai
Chaque mot.
Comprendre. Traduire. Guetter les sous-entendus.
Les sentiments.
Rajouter des mots entre les lignes,
Se dire qu’en disant ça, il voulait sûrement dire ça.
Et puis se dire que « je pense à toi »… Fouuu…
Sourire.
Sentir le coeur qui s’emballe
Relire relire relire relire et sourire
Répondre.
Enfin écrire effacer écrire effacer
Ne pas savoir.
Se dire qu’à deux heures quarante il était sûrement bourré.
Se demander si répondre « je pense à toi moi aussi », sobre, à sept heures quinze maintenant
(Se dire qu’on est grave à la bourre avec ces histoires)
Se demander si ça aura le même effet.
Puis se dire que rien répondre c’est pas génial non plus
Se sentir piégée.
Aller se doucher pour préparer ses idées
Réfléchir aux mots parfaits
S’apprêter à fermer le clapet du téléphone mais…
Merde, il est connecté.
Buguer sur le « online ».
Se dire qu’il est sûrement en train de regarder si le message a été reçu
Ou de répondre à une autre personne
Se demander ce qu’il fout sur son téléphone à sept heures vingt-huit après s’être couché à deux heures quarante du matin bourré
Se dire qu’il est VRAIMENT temps d’arrêter de se faire des films.
Je pense à toi moi aussi.
Fermer le clapet
Attendre le bruit de la réponse
Attendre.
Rouvrir le clapet.
Fixer l’écran.
Faire une croix sur la douche, sur le petit déjeuner.
Voir « xx is typing… »
Sourire.