To-Do et not-to-do list pour un Noël berlinois qui se respecte

Flickr - CC - Jorge Franganillo

Ça y est, ça fait depuis la rentrée que les rayons des magasins sont réinvestis par les produits de Noël (et ça t’a gonflé), ce grand moment tant attendu par tous les Allemands, véritable highlight de l’année où les illuminations dans les rues vous font échapper à l’obscurité des journées. Alors comment se comporter à Noël pour faire local ?

 Si ton marché de Noël préféré est celui d’Alexanderplatz, ne va pas plus loin dans cet article. Tu peux accessoirement faire ton Abmedlung dès demain et quitter la ville très vite. Si ton préféré est celui de derrière Alexa, c’est encore pire. Pour voir des Berlinois, privilégier les marchés excentrés de quartier.

 Si au détour d’une discussion, on te demande quel est ton marché préféré, mise plutôt sur les « petits » pour faire local, du genre celui de Rixdorf (8-10 décembre), bien que ultra-bondé et précise le pour faire croire que tu le connaissais avant tout le monde. Sinon y’a celui de Domäne Dahlem dans une ferme (que les 4 week-ends de l’Avent), celui de la jolie vieille ville de Köpenick (week-end du 15-17) ou celui de Kladow (9-10 décembre). Vous passerez pour un fin connaisseur.

 Si en revanche il s’avère que vous en discutiez en anglais avec quelques artistes abstraits habillés tout en noir, privilégiez les marchés tendance scandinave minimalistes et spécialisés du type bazar suédois (2-3/12), le danois (2-3/12), Holy Shit (16-17/12) ou le KiezWeihnacht du Samariter Kiez. Ouais faut savoir à qui on parle (et en anglais bien sûr).

 On est d’accord que comme chaque année, les seules choses que vous pourrez vous permettre de vous payer sur un marché de Noël sont une saucisse et un vin chaud. Pour le reste, vous vous demandez qui fait ses courses de Noël ici.

 Ne refusez JAMAIS, ô grand jamais à un collègue de boulot allemand d’aller siffler un vin chaud après le boulot. Ça risquerait de ruiner votre carrière s’il s’avérait que les refus soient permanents. Oui, les Allemands redeviennent de grands enfants pour Noël et ont des étoiles plein les yeux. Des enfants un peu saouls quand même.

 Y’a aucun mal à trouver le marché de Gendarmenmarkt magnifique. C’est vrai. Même s’il est hors de prix et qu’il faut 5 tasses de vin chaud pour apprécier les chorales en concert sur la scène. Celui de Schloss Charlottenburg avec le château en toile de fond est pas mal non plus.

Qui dit Noël dit « Advent », soit l’Avent. En Allemagne, chaque dimanche de l’Avent, on allume une bougie sur une couronne décorative en sapin. Y’en a plein pour pas cher chez le fleuriste vietnamien du coin. Voilà maintenant tu sais ! Les champions fabriquent leurs couronnes eux-mêmes et c’est pour ça qu’on vend des branches de sapin au détail. Rien à voir avec une pratique sexuelle.

 Qui dit Noël dit pour toi repas gastronomique, orgie de chocolats, foie gras, champagne et marrons glacés. Ahah. Et bien non mon petit, tu es en Allemagne. Tu passes le réveillon chez les parents de ton amoureux·se allemand·e ? On en reparle le 26 🙂

 Noël en Allemagne, ce sont plein de traditions provenant des régions et les marchés berlinois en regorgent. Forcément, là encore, Berlin, capitale laïque dans l’âme, est à la masse. Vous trouverez notamment pas mal de petites maisons pivotantes à la chaleur des bougies, spécialité du Erzgebirge. Ou encore des Stollen de Dresde et des pains d’épice de Nüremberg. Y’a pas à dire, Noël en Allemagne ça a un côté féérique et ça sauve en plein coeur de l’hiver.

 D’ailleurs côté pains d’épices, soyons clair, c’est délicieux et bien loin de nos bons vieux Prosper (Youplaboum) français. Pour assouvir tes besoins primaires en Lebkuchen, direction le Fabrikverkauf de l’usine Bahlsen à Tempelhof (Oberlandstrasse 52). Tout, tout y’a tout et à grosse dose et à acheter en grande quantité. Faut voir les chariots des gens qui en sortent !

 Côté cadeaux, qu’offrir à ton ou ta bien-aimé·e allemand·e pour Noël ? Figure-toi, et tu as dû le remarquer, que les allemands vouent un culte aux calendriers. Chaque fin d’année, des stands entiers de calendriers s’installent en ville pour vendre des calendriers et agendas pour l’année suivante. Des avec des chats, des paysages, des pas drôles avec des petits dessins qui ne font pas rire… Les mauvaises langues diront que c’est par amour de l’organisation. En même temps… Donc voilà une belle idée cadeau « pratique et pragmatique », à l’allemande quoi. Oublie le parfum, ils en mettent quasiment pas et y’a que les français qui en mettent pour cacher le fait qu’ils ne se lavent pas (croyance populaire).

 Enfin où trouver de bons chocolats à Berlin pour ta belle-famille ou pour oublier que tu bosses à Noël et ne rejoindras pas ta famille qui s’enfilera une dinde farcie sans toi ? Rausch Schokoladenhaus Berlin près de Gendarmenmarkt, Winterfeldt Schokoladen à Schöneberg ou Chocolateria Sünde à Kreuzberg.

 Sinon pour vivre un Noël comme en France à Berlin, explose ton budget aux Galeries Lafayette Gourmet. Pour les cadeaux au bon goût frenchy Ma Garderobe Shop côté fringues et accessoires (y compris pour trouver ta tenue du réveillon) ou encore Raum B pour trouver des bouquins à offrir.

 Et pour finir, ne comptez pas sur DHL pour vous livrer ou faire livrer vos cadeaux à temps. Ils ne le font pas le reste de l’année, il n’y a pas de miracle de Noël !