NY Times – « Simone Biles »

Télérama nous met l’eau à la bouche concernant cet article du NY Times très agréable à lire et très illustré:

« Il y a des sports dont on est fan, pour lesquels on se met religieusement devant la télé toutes les semaines, et d’autres qu’on suit de loin en loin, un championnat du monde par ci, des JO par là. Et puis soudain, surgit le sportif ou la sportive qui vous fait aimer sa discipline, juste par la perfection de ses perfomances. Pour la gymnastique artistique, ne cherchez plus, c’est Simone Biles.

Simone Biles, déjà dix titres de championne du monde et des prestations toujours hallucinantes de difficultés réalisées avec une facilité au minimum déconcertante. Sans compter l’énergie, le sens du rythme, la grâce et le côté particulièrement « dansant » de ses programmes au sol. Bref, la seule gymnaste qui arrive à vous laisser en même temps bouche bée et souriant.

Pour vous donner envie de vous mettre comme nous devant les finales du concours général par équipes femmes de gymnastique artistique (ce soir, à partir de 21h), les finales du concours général individuel femmes (jeudi 11 août à 21h aussi) et des épreuves individuelles femmes agrès par agrès (du 14 au 16 août) le New York Times a publié un superbe portrait de Simone Biles. Le meilleur de ce que permet le journalisme Web, avec des vidéos, des gifs, des schémas, des interviews, beaucoup d’explications, et tout cela d’une lecture particulièrement fluide et agréable.

La probable meilleure gymnaste de tous les temps (on est pas obligés de vouloir la départager d’avec Nadia Comaneci) méritait bien une telle présentation pour ses premiers jeux Olympiques. Et si après ça vous n’êtes toujours pas convaincu, c’est peut-être parce que vous avez malheuresement déjà oublié la géniale Gabrielle Douglas, tenante du titre olympique par équipe et individuel, notre autre gymnaste favorite. »

L’article du New York Times.