Libération – « Scholastique Mukasonga: au Brésil, «une femme noire ne compte pour rien» »

« L’écrivaine rwandaise revient du Brésil. Elle témoigne de l’ambiance, entre racisme et violence,qui règne dans ce pays où le leader d’extrême droite, Jair Bolsonaro, vient de prendre ses fonctions de chef de l’Etat le 1er janvier ». À lire ici.

Scholastique Mukasonga, 06/01/2019