Le Monde – « Le Népal interdit l’exil menstruel »

Nouvel épisode dans notre catégorie « l’Homme, cette espèce sans limites »: « tiens, et si on trouvait un truc pour faire toujours plus chier les femmes, comme les bannir de tout lorsqu’elles ont leurs règles ? ». Heureusement que le droit est parfois là pour limiter les dégâts archaïques causés par les règles religieuses: le Népal a récemment fait passer une loi selon laquelle « quiconque forcera une femme à se plier à la tradition« chhaupadi » est désormais passible d’une peine de trois mois de prison, d’une amende de 3 000 roupies (environ 25 euros), ou des deux ». Le texte, approuvé à l’unanimité, entrera en vigueur d’ici un an. Il est malheureux de noter que, selon la militante des droits des femmes Pema Lhaki: « Il est faux de dire que ce sont les hommes qui forcent les femmes à s’y plier. Oui, la société patriarcale népalaise joue un rôle, mais ce sont les femmes elles-mêmes qui s’obligent à se conformer à la chhaupadi »… Pauvre monde. Pauvres femmes.
A lire ici.

Le Monde avec AFP, 09/08/2017