Le coup de gueule de janvier

Flickr - CC - Amelia Wells

C’est dans mes bonnes résolutions 2017 : voilà, c’est décidé, je pousserai un coup de gueule par mois désormais. Vous l’aviez pas vu venir celle-là! Il paraît que j’en ai une grande alors autant l’ouvrir (on parle toujours du coup de gueule), et puis les injustices tout ça, ça me dépasse. Alors non, je n’arrêterai pas pour autant de vous faire chier avec mes grands discours en soirée, je fais juste doublon.

Ce mois-ci : L’égocentrisme n’a jamais empêché d’être poli(e) merde!

Il y a cette copine française, en France, qui m’a dit : « Non mais c’est le Sud-Est ça, les gens sont pas sympas ».

Il y a cette autre, d’une autre ville en France qui m’a dit : « J’ai toujours pas de nouvelles, je sais toujours pas si elle vient au nouvel an ou pas, ci-mer quoi. »

Encore une autre, Suisse, en Allemagne, qui m’a dit « Je ne vois plus grand monde depuis quelques temps, j’sais pas… Je sais pas si c’est les Suisses tu vois mais genre ils annulent tout le temps. »

Un autre jour elle m’avait dit : « Non ben finalement je fais rien pour mon anniversaire parce que tout le monde a déjà un truc de prévu. »

Il y a moi, qui ait souvent dit : « Non, j’arrête de monter des projets à Berlin, personne peut jamais, c’est chiant. »

Et qui récemment ait encore dit : « J’ai la sensation d’avoir plein de potes à Berlin, genre plein, mais aucun ami. Si ça va pas je saurais pas qui appeler. Et si je veux faire un truc un soir spontanément, j’appelle personne car je connais l’humiliation du « ah ouais non j’ai déjà un truc de prévu dsl poulette mais on se prend un café bientôt » « .

Après de multiples discussions autour de ce sujet, il apparaît que ce ne sont ni les gens du Sud-Est, ni les Suisses, ni les Berlinois, ni les Français de Berlin, non, je crois que c’est tout simplement un problème de génération. La fameuse génération Facebook (qui regroupe selon moi tous les mauvais côtés de la génération Y).

« Mais peut-être qu’on tombe que sur des connards aussi? Moi mes potes elles m’ont dit que c’était peut-être moi le problème. Je tombe que sur des mecs qui me font ce coup là : je te cherche, je flirte à mort, et quand finalement tu te dis allez, pourquoi pas on y va, bam plus de news.
-Non, je t’assure que ce n’est pas toi le problème. Et ce n’est pas qu’une histoire de mecs, ça concerne beaucoup de monde. »

Il faudrait peut-être arrêter de croire que l’autre est au service de soi

Parce que sérieusement, garçons et filles, c’est quoi ce délire de se dire « je vais arrêter de lui répondre elle va comprendre? », de se moquer de l’autre en racontant « non mais sérieux, le mec je fais exprès d’attendre 48h pour lui répondre, je relance jamais, et il a toujours pas compris que j’en avais rien à foutre? » ou encore de lire un message du type « hey, ça te dit qu’on dîne ensemble ce soir? » et de ne pas répondre? C’est de l’irrespect. C’est de l’impolitesse. Et rien d’autre.

Je ne suis pas en train de dire qu’il faudrait être collé à son téléphone et répondre aux messages dans la minute, non. Je suis en train de dire qu’il faudrait peut-être arrêter de considérer l’autre comme au service de soi. Prendre ses responsabilités, peut-être un jour. Comprendre qu’on est dans une relation d’égal à égal. D’échange. De partage. Mais pas de soumission.

Le silence n’est pas une réponse, et encore moins par téléphone.

T’as dragué ce mec en soirée mais maintenant que t’es plus alcoolisée tu te sens conne parce qu’en vrai il te plaît pas plus que ça? Bah ouais c’est la vie, mais va falloir assumer ma belle et le lui dire. Ça prend deux minutes de réflexion pour tourner le message ni trop violent ni trop hésitant. Peut-être il va t’envoyer chier ouais, mais au moins il saura, et toi aussi, que ça ne marchera pas. Non, je t’assure que c’est pas à lui de deviner qu’en fait bah non. Même si tu estimes lui avoir donné assez d’indices pour comprendre, ce n’est pas à lui de le faire, rentre-toi ça dans le crâne. T’as pas à donner d’indices d’ailleurs, juste à dire ce que tu ressens/penses/aimerais.

Sonder ses potes pour trouver la meilleure soirée ça fait pitié

T’as envie de sortir samedi soir mais tu hésites encore entre une potentielle soirée club avec Paula, un ciné avec Sophie, ou une soirée jeux chez Ben et Jerry? Bah va falloir choisir, et s’y tenir. Non parce qu’en vrai, tu sais que c’est pas le dernier samedi de ta vie? Qu’il y en aura d’autre? Et que le FOMO c’est vraiment violent comme maladie? Alors vaccine-toi direct s’il te plaît, et respecte tes potes. Choisis une soirée, et ensuite demande si tu peux y aller. Pas de comparaison (ah ouais mais chez Brutus y aura Jules ça fait mille ans que je l’ai pas vu), pas de plan B (non mais parce que si elle a invité Pamela j’y vais pas je préfère aller chez Barbie au moins y a Ken), non. Coupe ton téléphone d’ailleurs, et profite de tes potes. Je t’assure que même si tout le monde le fait, en vrai ça fait chier ce même tout le monde les messages du genre « hey! tu fais quoi ce soir? » et puis plus rien parce que la réponse que t’as fournie n’était vraisemblablement pas à la hauteur des attentes sous-entendues dans la question.

Un truc old school mais qu’on pourrait faire revenir à la mode : l’honnêteté

Ça c’est la nouvelle tendance aussi :

« Tu fais quoi pour nouvel an?
-Oh ben avec machin et machin on va dîner chez truc. Et toi alors, tête à tête avec ton mec? »

Où est le problème me demandez-vous? Où est le problème?! Bah je vais vous le dire. La moindre des politesses, quand un pote te demande ce que tu fais de beau et que t’es en compagnie de gens qu’il connaît, tu l’invites. Voilà, ça se fait. Si si j’te jure. Parce que croire qu’éluder le truc en répondant par une autre question, ça donne ça en vrai:

« Tu fais quoi pour nouvel an?
-Oh ben on a prévu une soirée bien sympa sans toi parce que tu nous gaves et qu’on n’aime pas ton mec. »

Oui mais si la personne nous gave et qu’on n’aime pas son mec, on fait comment? Ben on anticipe le problème. De base en fait, on ne devrait pas avoir à se retrouver dans cette situation. Donc on table sur quelque chose d’assez old school mais qui pourtant a fait ses preuves : l’honnêteté. Peut-être que si vous aviez été un peu honnête, votre pote elle vous saoulerait déjà plus puisque vous lui auriez dit ce qui n’allait pas et elle aurait fait un effort. Pareil pour son mec, et elle comprendrait pourquoi vous ne l’aviez pas invitée. Peut-être même que vous auriez pu lui en parler. Ou encore mieux : peut-être que vous pourriez juste l’aimer pour qui elle est, et donc passer sur les côtés un peu chiant de son boyfriend et apprécier le fait de passer une soirée tous ensemble?

Le chat (au hasard Whatsapp) c’est quand même bien pratique

Ouais c’est vachement pratique pour:
dire que t’es en retard ou que t’annules une soirée sans avoir à l’annoncer au téléphone et à t’excuser pour de vrai, petit smiley et hop voilà c’est passé.
passer le temps quand ton métro est en retard ou entre 2 avions en envoyant des « hey! ça fait longtemps! comment ça va? »
avoir la sensation que la distance ne nous a pas éloignés, puisqu’au fond il suffit de taper trois lettres sur l’écran pour se parler (donc on pourra le faire plus tard au pire hein), et de toutes façons j’ai vu sur facebook qu’elle allait bien.
surveiller ses ex en regardant leur statut et leur photo de profil.
se moquer du mec que t’as rencontré hier et qui a une photo de profil dégueu sur whatsapp.

Mais nooon je voulais dire pour garder contact!
Aaaaah pardon, je pensais que pour garder contact on pouvait :
-prendre le temps de s’écrire un mail.
-prendre le temps d’appeler à une heure où tu ne déranges pas genre 19h30 et passer 45minutes à papoter au téléphone comme quand on avait 12 ans.
-prendre le temps d’écrire une lettre parce que ça fait juste trop plaisir et que ça permet de dire autant de choses que par chat mais en moins de mots.
-prendre le temps de se déplacer et de sonner spontanément avec un gâteau dans les mains.

C’est fou y a comme une anaphore dans cette liste… Prendre le temps… Ah ouais, c’est une idée qu’elle est bonne non? Prendre le temps pour les gens qu’on aime, plutôt que de les squeezer entre deux activités méga importantes que sont prendre le métro et arriver au boulot.

Bref, I made my point je pense.

Donc s’il vous plaît, vraiment, renversons la tendance. Arrêtez de sonder tous vos potes pour trouver LA MEILLEURE soirée comme si le monde allait s’arrêter si votre petit égo n’était pas à 100% rassuré d’être dans le top de la hype urbaine. Et arrêtez de manipuler l’autre en jouant du silence, du délai de réponse, du « j’ai pas vu ton message alors qu’en vrai on sait très bien tous les deux que je l’ai vu et que j’ai fait exprès de pas te répondre ».

Et petite dédicace pour vous les mecs : arrêtez, mais alors vraiment là ça serait merveilleux, d’essayer de nous faire passer pour des hystériques quand ça fait 1 mois que vous nous prenez pour une poire à coup de chaud froid chaud froid chaud froid puis de « oh lala ben oui tu m’as vu embrasser une fille en boîte hier mais on n’est pas ensemble à ce que je sache? Je t’ai jamais rien promis si? Bon alors arrête de t’énerver, d’ailleurs je pense que c’est mieux si on s’écrit plus ». #MeurtreALaMachette