Gizmodo – « NASA calls bullshit on Goop’s $120 « Bio Frenquency Healing » sticker packs »

Au pays du capitalisme roi, pas de limite quand il s’agit de vous vendre de la merde. Encore faut-il être prudent quant aux entités inclues dans la légitimation des vos absurdités marketing: . Goop – sorte de monstre trop aware sponsorisé par Gwyneth Paltrow – en a récemment fait les frais. Dans le cadre de la promotion des patchs « Body Vibes » sensés guérir vos maladies, résoudre vos soucis financiers et faire revenir l’être aimé, la marque a eu la bonne idée de prétendre que les stickers  utilisaient « le même carbone conducteur que celui des combinaisons de la NASA ». Manque de bol, la NASA a répondu: « il n’y a pas de carbone conducteur dans nos combinaisons ». Et de continuer: « non seulement ce sont des charlataneries, mais la logique même ne tient pas. Si le but est de vous soigner, pourquoi donc, par exemple, les stickers vous laissent des marques lorsqu’ils sont enlevés ? ». Sentant la chaleur drastiquement augmenter sous son fessier, Goop s’est depuis excusé – invoquant la faute d’un de leurs distributeurs -. Moralité de l’histoire, comme dirait l’autre: « if you come for the queen, you better not miss« . A lire ici.

Rae Paoletta, 22/06/2017