Sexe et clichés : bienvenue dans le monde des françaises à berlin

©Chewing Gum Netflix

Je commencerais cet édito hebdomadaire par une anecdote. Mon père, en vacances à Lisbonne, s’arrête à un Starbuck et commande, en français dans le texte :

—Je voudrais un muffin s’il vous plaît ». Pas un « meuffin », non, un « müfain ».
Moi, rouge de honte :
—Papa, ils parlent pas français, et puis c’est un meuffin pas un müfain…

Parlons cliché, donc. Les Français à l’étranger, ce sont ceux qui :
-ne parlent pas anglais : « Ah vous vendez des crêpes? On peut parler français alors hein! » Sorry?
-cherchent toujours à négocier « Ah ben y a pas l’étiquette, c’est gratuit non? » Ben… Non.
-recherchent désespérément la gratuité « On a le droit à une p’tite tournée du patron non avec ce qu’on a commandé? » Euh… Non.

Et les Françaises alors, quels sont les clichés qui nous poursuivent? Sont-ils vrais? Que devons-nous combattre au quotidien? Voici mon TOP 3 des moments gênants de la semaine:

Top 3: Les Françaises sont des dominatrix en puissance

Vous l’aurez peut-être compris les semaines passées, j’ai hébergé un homme égaré pour quelques heures. Un Allemand. Moment nudité, moment je roule au-dessus de toi et te chevauche, moment sourire en coin étoiles dans les yeux chez le Germain :
—Ouh yeah, tu aimes dominer?
Euh… Non, pas particulièrement, j’sais pas j’suis juste en train d’animer un peu le truc en fait. WTF?

Deux dates plus tard, même chose. Mon lit, lui, moi, nus, je passe au-dessus.
—Tu aimes avoir le contrôle hein?
Moi:

Top 2: Les Françaises ne s’intéressent qu’au sexe…

Alors oui, et non. Disons qu’on ne va pas se mentir, le sujet revient TRES régulièrement sur le tapis, de jour comme de nuit. Sous-entendus, blagues de cul, récits de la veille et fantasmes du lendemain, le Français -et la Française surtout, aime parler sexe. On aime aussi le faire c’est clair hein MAIS pas avec n’importe qui pour autant enfin! Donc quand tu me dis après le premier date:
—Tu pars pour une semaine à Lisbonne? Bon ben… Tant pis, comme on dit en allemand « Vorfreude ist die schönste Freude » (se réjouir c’est la plus belle joie –> mais sérieux qui pense ça?!)
Et que je te réponds:
—En français on dit plutôt « Tu viens chez moi? »
C’est une blagounnette, je ne dit pas ça à tout le monde, ce n’est pas une expression. Bon pour autant là je suis sérieuse tu me plais vachement donc ramène-toi, mais pas besoin de me regarder comme ça et d’ajouter:
—J’ai hâte que tu me fasses découvrir davantage la culture française.

Et puis quand tu diras, presque nu et l’air désolé:
—Mince, je n’ai pas de capotes
Et que j’irai chercher dans le placard la boîte rouge où je garde mes sexy stuff, inutile de faire une syncope s’il te plaît. Vraiment, c’est inutile.

Top 1 : …Et envoient du rêve le premier soir

Ma copine de yoga, A. hier, dans les vestiaires. On se connaît depuis quelques mois, on rentre ensemble en métro le jeudi soir, on se raconte nos Tinder échecs (Tinder date, Tinder échec, très bon exemple de pléonasme #BacFrançais), elle a appris que j’avais quelques dates successful avec l’Allemand susdit (arf arf arf), elle me sort, tout de go, genre boum son visage à vingt centimètres du mien, la main plaquée sur la porte de mon casier dans les vestiaires:
—Jule, can I ask you an intimate question?
—Yes of course!
Je m’attendais à lui expliquer que non, je n’ai pas de tampons, que la Cup c’est juste la vie tout ça, mais non:
—Do you guys french people go down on the first date?
Je manque de m’étouffer avec ma bouteille d’eau.
—Euh… Yeah… I mean… It depends…
Moment de réflexion intense. A. me fixe toujours.
—I just do it if I feel like it you know! But yeah.. I think it’s not a problem for me and for my other French girlfriends… Is that just french?!
Et là je repense aux étoiles dans les yeux de mon Allemand. A. a l’air de réfléchir elle aussi.
—And did he go down on you?
—Well, yes… But actually…
Moment lol sourire en coin de mon côté…
—I sat on his face after I gave him a blowjob so he didn’t get the choice.
Cette fois c’est elle qui a des étoiles dans les yeux.
—Great, that’s great, yeah, it should be like that! It should always be like that!

Pour toutes celles qui n’ont pas la référence : nous vous recommandons la série Chewing Gum sur Netflix