Café Babel – « Réseaux sociaux: une arme à double tranchant »

Quand elle avait 6 ans, Nikki Mattocks disait à sa mère qu’elle ne voulait plus vivre. Mais, alors que la vie ne lui offrait qu’amertume, elle décide de rejeter la fatalité et devient ambassadrice de la santé mentale. Une histoire qui nous provient du Royaume-Uni sur la jeunesse, la douleur, la guérison et les dangers des réseaux sociaux. Un très beau portrait à lire ici.

Ophélie Martin, 21/08/2017