Brain – « Génération X, Xennials, Millenials, Génération Z, Zennials : le guide définitif des générations »

Histoire de vous délier les zygomatiques, nous vous conseillons cet article « oh-que-c’est-méchant-mais-oh-que-c’est-drôle-même » de Brain sur les qualificatifs des différentes génération. Outre la piqûre vous rappelant que la branlitude est une tare se perpétuant à travers l’Histoire, ce petit billet a le mérite de débiter un lot impressionnant de punchlines. Pratique si, community manager de votre état (vous êtes évidemment un « millenial »), vous désirez ardemment une reconversion professionnelle sans savoir comment vous y prendre:  n’hésitez pas à  ressortir une des pépites langagières de cet article lors de votre prochaine réunion marketing à la con « comment plaire à la génération Z », histoire d’être viré avec panache.
Florilège pour vous mettre l »eau à la bouche:
« Incapables d’utiliser un iPhone ou un hand spinner, ces trentenaires ont découvert la sexualité sur le Minitel. Ils en gardent une grande amertume et un touchant émerveillement face aux progrès du format jpeg ».
« Les Zennials sont profondément illettrés et ne seront sauvés du chômage que par les progrès de la reconnaissance vocale ».
« Qualités des Millenials : Ils savent utiliser Internet. Défauts : Ils ne savent faire que ça ».
A lire ici.

Vincent Glad, 20/07/2017