Barbi(e)turix – « Cachez ce C.L.I.T. que je ne saurais voir »

Nous, on aime bien le rap. Nous avons été élevées à ça. Nous avons appris à naviguer comme faire se peut au sein de son univers misogyne. Parce que ce genre a tellement plus à offrir, nous avons choisi de fermer les écoutilles. Nous avons choisi d’en rire ; désubstantiser la violence par le clairon d’un éclat. Par contre, ce que nous n’aimons pas, c’est la non réciprocité. Si Kaaris a le droit de dire « J’encule ta femme et ta progéniture, telle mère telle fille *pute!* » pour la beauté de l’art, pas de raison que la réponse féminine ne puisse se faire entendre. Malheureusement, il n’y a pas de réciprocité. Preuve ce clip en réponse à tous ces petits mignons composant la faune rap française (lololololol), censuré après quelques jours d’existence sur YouTube. À priori, la liberté d’expression fonctionne mieux quand on s’appelle OrelSan que C.L.I.T. C’est bien dommage. À lire ici.

Julie, 11/03/2016